Le Conseil des experts scientifiques et techniques du volet combustion s’est prononcé sur le choix des matières premières qui doivent être mises à disposition des chercheurs Français, Mauritaniens et Sénégalais engagés dans la partie Recherche et Développement de la phase 1 de Tyccao.  Afin d’établir des bases scientifiques robustes et compatibles avec les moyens mobilisés à ce jour dans le cadre de TyCCAO, le CEST Construction a émis plusieurs recommandations en accords avec les consultations des laboratoires qui avaient été conduites préalablement.

Il est notamment attendu que les travaux de R&D soient menés sur des échantillons homogènes afin de pouvoir comparer les résultats des différents essais. A ce stade initial et tant que des protocoles de caractérisation n’auront pas été validés et partagés, le CEST préconise de limiter le nombre de typologie de matière à étudier. Il est également préconisé d’établir des fiches de suivi des matières afin de garantir la traçabilité qui facilitera dans l’avenir l’analyse des résultats.

Après une réunion du CEST Construction en visioconférence plusieurs échanges entre le comité et l’équipe en charge de l’approvisionnement en typha des laboratoires ont eu lieu afin de préciser différents points – notamment en ce qui concerne la coupe « au-dessous » ou « au-dessus » du niveau de l’eau ou encore de la maturité du typha (voir plus loin).

Composition du CEST : Vincent Kitio – ONU Habitat, Vincent Sambou -UCAD (Sénégal), Mansour Sow – Emasol (Sénégal), Laurent Arnaud – Cerema (France), Cheikh Kane – UNA (Mauritanie)