Sous une tempête de neige sur la lagune de la Vistule au bord de la mer Baltique en Pologne, une moissonneuse spécialisée fait tomber comme des allumettes des roseaux qui recouvriront ensuite les toits à l’ancienne à travers l’Europe entière.

“On fait des toits en roseaux depuis la nuit des temps. Partout où il y avait des réservoirs d’eau et des champs de roseaux, ces derniers étaient exploités pour recouvrir des toits car c’est un très bon isolant, de bonne qualité et économique”, explique à l’AFP Ryszard Zagalski, propriétaire d’une ferme spécialisée en roseaux, située à Jagodno, près d’Elblag.[…]

“Il y a eu une période où les roseaux chinois ont envahi et démoli le marché européen. Certains de mes collègues n’ont pas résisté à cette concurrence”, explique-t-il.[…]