Le coordonnateur du projet appui à la convention des maires pour le climat et l’énergie, El Hadj Ndiaye, souligne l’importance d’un Plan énergie-climat territorial (PCET) pour la ville de Dakar, un document de planification lui permettant de se mettre à niveau dans ce domaine et de se projeter vers 2030.

Il rappelle qu’une ville durable est d’abord une ville sobre en carbone, une ville qui ne participe pas à l’émission de gaz carbonique. 

Selon lui, c’est dans ce sens qu’a été construit le centre gériatrique de Ouakam ainsi que des bâtiments bioclimatiques “faits avec des matériaux propres comme le typha qui provient de l’arbre”.