Dans le cadre d’une étude menée avec le soutien financier du ministère de la Transition écologique (DGALN / DHUP) et en lien avec Construire en Chanvre Île-de-France, Gatichanvre et BioBuild Concept, le Cerema a montré que les transferts couplés de chaleur et d’humidité dans les murs en béton de chanvre permettent de réduire jusqu’à 70 % le besoin en chauffage dans le cas d’un bâtiment très performant thermiquement.