Selon le rapport annuel du Global Forest Watch, 4,2 millions d’hectares de forêts primaires tropicales ont été détruits en 2020, soit 12 % de plus que l’année précédente. Le Brésil et la République démocratique du Congo sont les pays les plus touchés.

La crise sanitaire liée au Covid-19 aurait pu être un répit pour les forêts tropicales , mais c’est tout l’inverse. Selon une étude publiée ce mercredi, la surface de forêt vierge tropicale détruite en 2020 est équivalente à la taille des Pays-Bas : des arbres envolés en fumée ou abattus par les humains, à un rythme toujours plus élevé.[…]